logo de Fabrice Peltier

Le recyclage une idée lumineurse - Fabrice Peltier

Fabrice Peltier - éco design - Sapins de Noël recyclés - Paris

 

Fabrice Peltier - éco design - Décoration de Noël recyclées - Paris

Le recyclage, une idée lumineuse

Dans le cadre de l'opération Paris Illumine Paris, la Ville de Paris, Designpack Gallery et Coca-Cola Entreprise se mobilisent pour mettre en lumière les bienfaits du geste de tri et du recyclage des bouteilles plastiques à travers :
- une grande opération de sensibilisation sur le recyclage lors d'une période de forte production de déchets d'emballages.
- une façon différente de montrer les déchets d'emballages afin de faire comprendre qu'on peut en faire de nouvelles ressources.

Une décoration festive 100% recyclée !
Pour l'occasion, Fabrice peltier a créé des sapins des Noël, des guirelandes lumineuse et des luminaires à partir de bouteilles en plastique récupérées. Le dispositif a été installé du 3 décembre 2009 au 22 janvier 2010 au coeur du le 1er arrondissement :

- Rue de Richelieu illuminée sur un peu plus de 200 mètres par 22 lustres composés de bouteilles en plastique récupérées multicolores, sur 10 traverses diagonales accrochées sous les lampadaires de l'éclairage public. Les traverses sont éclairées par un galon lumineux en LEDs.

- Place André Malraux décorée avec 4 arbres de Noël de 4 mètres de haut disposés autour de la fontaine et réalisés avec des bouteilles en plastique récupérées. La mise en lumière de chaque arbre se fait de l'intérieur par projecteur à LEDS.

 

 


 

s - ParisFabrice Peltier - éco design - Décoration de Noël recyclée - Paris

 

Fabrice Peltier - éco design - Sapins de Noël recyclés - Paris

 

Fabrice Peltier - éco design - Sapins de Noël recyclés - Paris

 

Fabrice Peltier - éco design - Sapins de Noël recyclés - ParisFabrice Peltier - éco design - Décoration de Noël recyclées - Paris

 

Fabrice Peltier - éco design - Sapins de Noël recyclés - Paris

 

Fabrice Peltier - éco design - Sapins de Noël recyclés - Paris

d

Fabrice Peltier

Discours d'inauguration de Fabrice Peltier

Madame le Maire chargée du commerce, de l'artisanat et de la création, Monsieur le Maire chargé de la propreté, Monsieur le Maire du 1er arrondissement, Monsieur le président de Coca-Cola Entreprise, chers amis, permettez-moi tout d'abord de vous souhaiter la bienvenue à la Designpack Gallery. Rassurez-vous, je ne vais pas vous faire un long discours, ma spécialité étant la création et le design. Cependant en tant qu'hôte et créateur de cette mise en lumière, je vous dois quelques éclaircissements.

 

Vous êtes à la Designpack Gallery, un petit espace que j'ai ouvert, il y a maintenant un an et demi. L'objectif de ma démarche a été de combler un vide et de répondre à un besoin qui m'apparaissait comme évident. Pourquoi l'emballage, 7ème industrie mondiale, qui protège nos biens et nos denrées, qui nous rend service au quotidien, mais qui représente aussi une forme de pollution visible et embarrassante, s'il est mal géré, n'avait-il pas de lieu dédié. Pas de lieu d'information, pas de lieu d'échange, pas de lieu d'exposition... J'en ai longtemps rêvé. Alors en designer qui se respecte, je l'ai fait. Aussi, vous pouvez imaginer la joie et l'honneur que vous me faites d'avoir accepté d'être ici ce soir.À travers mes articles, mes livres, mes conférences, mes expositions à la Designpack Gallery, je n'ai toujours visé qu'un seul objectif, celui de promouvoir des pratiques plus vertueuses en matière de création design, d'éco-conception, de production et de recyclage des emballages. Une démarche qui n'est pas née hier, de façon opportuniste, pour surfer sur la vague « green » du moment. Il y a maintenant plus de dix ans que j'explique à qui veut l'entendre, que bien jeter est l'acte ultime du consommateur. Il y a aussi plus de dix ans que je dis aux marques et aux designers, qu'ils sont responsables et que s'il ne font rien ils seront bientôt coupables.
Cependant, je n'ai jamais souhaité le faire en tant que donneur de leçons. Ma meilleure façon de m'exprimer a toujours été de montrer des exemples et de créer pour inciter au changement. Aujourd'hui, nous sommes rassemblés autour d'un nouvel exemple, une création originale, dénuée de tout propos culpabilisateurs ou moralisateurs.
L'illumination de la rue de Richelieu et de la Place André Malraux a pour objectif de répondre à une question qui m'est souvent posé : Pourquoi doit-on trier nos déchets d'emballages et à quoi ça sert ? Car de plus en plus de gens acceptent de le faire, le font plus ou moins bien, mais ils veulent savoir. Et peut-être que de temps en temps, ils souhaiteraient aussi être remerciés pour le geste responsable qu'ils font. J'ai donc eu cette idée d'éclairer un site parisien prestigieux avec des emballages usagés en plastique. Une idée lumineuse pour certains, peut-être idée ordurière pour d'autres. J'aime à dire que je pratique le design de l'ordure.
Le recyclage, une idée lumineuse est une forme de remerciement festif pour les efforts de tri et de recyclage déjà faits et par dessus tout un encouragement démonstratif pour aller encore plus loin.
Cette idée lumineuse, n'aurait jamais vu la lumière si je n'avais pas croisé sur mon chemin éco engagé des personnes éclairées que je souhaite maintenant citer et remercier.
Je pense d'abord, excusez moi Mesdames, à deux Messieurs avec qui j'ai partagé cette idée en premier et qui se sont immédiatement montrés très enthousiastes. Il s'agit de Gilles Muller, Coordinateur Général de l'opération Paris illumine Paris et d'Arnaud Rolland Directeur du développement durable chez Coca-Cola. Maintenant, pour respecter la parité, deux dames, qui ont porté avec conviction ce projet, Mesdames Line Cohen-Solal et Shira Sofer, mais aussi de Messieurs François Dagnaud et Ludovic Piron-Pallisser et toute l'équipe extrêmement impliquée de la mairie de Paris. Monsieur Jean-François Legaret et son équipe de la Mairie 1er arrondissement qui nous ont bien facilité les choses. Bien sûr, Monsieur Tristan Farabet et toute l'équipe de Coca-Cola sans qui rien ne se serait allumé. Enfin, je terminerai par tous ceux qui, dans l'ombre, nous ont donné la lumière : les équipes expertes de Cour à Jardin, celles courageuses d'Arsenal qui ont travaillé de nuit et sous la pluie. Pour finir, je souhaiterai vous dire à quel point je remercie mes collaborateurs, de l'agence de design P'Référence, pour leur investissement. Ils ont collecté et déformé toutes ces bouteilles et ils me supportent au quotidien. J'espère n'avoir oublié personne, tant ce projet a rassemblé de compétences et d'énergie, humaine je précise. Car au niveau électricité cela ne dépasse pas la consommation horaire d'un chauffe-eau.
J'espère que vous apprécierez l'allumage, tout comme le vernissage de l'exposition qui le suivra.

Fabrice PeltierL'allumage du décor festif de la rue de Richelieu et de la Place André Malraux s'est déroulé le jeudi 2 décembre 2009 à la Designpack Gallery. Madame Line Cohen-Solal, Maire chargée du commerce, de l'artisanat et de la création, Monsieur François Dagnaud, Maire chargé de la propreté, Monsieur Jean-François Legaret, Maire du 1er arrondissement et Monsieur Tristan Farabet, président de Coca-Cola Entreprise ont présidé les festivités autour de Fabrice Peltier, designer, créateur de l'événement.

 

 

d

"La presse en parle..."

d


La place André Malraux recyclée


L'opération "Le recyclage, une idée lumineuse" dure jusqu'au 22 janvier.
Des sapins en bouteilles recyclées en face de la Comédie française, il fallait oser ! Fondateur de la Designpack Gallery, Fabrice Peltier l'a fait. Et les élus de Paris ont suivi. Avec le concours de Coca-Cola Entreprise, qui a apporté le budget de 80 000 euros. Trois partenaires se sont donc associés pour faire "du recyclage une idée lumineuse" une réalité : la Designpack Gallery, Coca-Cola Entreprise et la Mairie de Paris. Pour la petite histoire, Arnaud Rolland, directeur du développement durable chez Coca-Cola, et Fabrice Peltier se sont rencontrés lors de la conférence "Plusieurs vies pour le packaging", organisée par Emballages Magazine sur le salon Pack & Gift, en juin dernier. En effet, à l'occasion de l'opération Paris illumine Paris coordonnée par Gilles Muller, la rue de Richelieu - où se situe la Designpack Gallery - et la place André Malraux, dans le 1er arrondissement de Paris, sont éclairées avec des luminaires conçus à partir de bouteilles en polyéthylène téréphtalate (PET) récupérées. "Le recyclage, une idée lumineuse" est "une forme de remerciement festif pour les efforts de tri et de recyclage déjà faits et, par dessus tout, un encouragement démonstratif pour aller encore plus loin", explique Fabrice Peltier.

Illumination
Inaugurée officiellement le 3 décembre en présence, notamment, de Lyne Cohen-Solal, adjointe au maire chargée du commerce, Jean-François Legaret, maire du 1er arrondissement, et Tristan Farabet, président de Coca-Cola Entreprise, cette illumination a lieu de fin novembre 2009 au 22 janvier 2010. De 17 heures à 1 heure du matin. Chacun a apprécié la clarté du message : les déchets ne sont pas une fatalité. Fabrice Peltier : "L'illumination de la rue de Richelieu et de la Place André Malraux a pour objectif de répondre à une question qui m'est souvent posée : pourquoi doit-on trier nos déchets d'emballages et à quoi ça sert ?" La Mairie de Paris a prévu, en conséquence, des animations pour expliquer aux passants l'importance du tri des emballages ménagers et du recyclage. Pour Coca-Cola, c'est l'occasion de rappeler les efforts du leader mondial des boissons rafraîchissantes sur le plan de la maîtrise des impacts de l'emballage : réduction à la source, recours au recyclé et encouragement au tri.

Énergie
Quelques chiffres : 1 200 bouteilles de 33 cl en PET ont été utilisées pour fabriquer des guirlandes ; environ 1 000 bouteilles de 50 cl et 1,5 l ont donné naissance à 22 lustres : 1 300 bouteilles de 50 cl et 1,5 l ont permis de réaliser quatre sapins. La Mairie de Paris souhaite, dans le cadre de Paris illumine Paris, des actions exemplaires en termes de consommation d'énergie : grâce aux ampoules LED et aux projecteurs Wash, les 2 840 watts consommés au total correspondent à la consommation moyenne horaire d'un chauffe-eau électrique.

Henri SAPORTA, Emballages Magazine, le 4 décembre 2009

d

Voir d'autres installations --->


fabrice peltier 2013"Bienvenue sur mon site. Vous y trouverez toute les informations sur mes activités créatives et l'ensemble de mes publications..."
Fabrice Peltier

Anecdote...

Logotype Val de Marne - Fabrice Peltier

Mon premier logotype est sur une plaque d'égout ! J'ai créé le logotype du département du Val de Marne en 1983. Plus de 30 ans après, il est toujours d'actualité...

Tout beau, tout neuf...

Fabrice Peltier - Tetra Pak - Log'opt - Création

Fabrice Peltier - Tetra Pak - Log'opt - Création

« Log'Opt » est une oeuvre réalisée à partir d'emballages Tetra Classic de Tetra Pak. Insallée dans les locaux de l'entreprise à Lausanne, elle change de couleur en fonction du déplacement de l'observateur...

      Voir cette création -->      

Le packaging du mois...

Analyse Emballages Magazine - Packaging - Fabrice Peltier

Chaque mois, Fabrice Peltier analyse un nouveau packaging pour Emballages Magazine.

 Télécharger et lire l'article -->

Le truc rouge vissé...

On retrouve sur chacune de mes créations un bouchon rouge, bien vissé quelque part. La question : c'est quoi le truc rouge ?, m'est posée régulièrement.

      Découvrir la réponse -->   

Youtube Fabrice Peltier
Facebook Fabrice Peltier

© Fabrice PELTIER Création